Rechercher
  • Sabine Venaruzzo

Etat sauvage



Illustration : tableau de Romain Venaruzzo

Laisser vibrer le cœur sur le bitume

Qu’il épouse la poussière du sol

Dans un courant d'air chantant

Et qu'il pleuve sur le monde

Parmi les projectiles

Des larmes de soleil

Un parfum d'encre marine

La couleur d’un papillon

N’échapperont pas aux doigts de la fée

Quand reviendra le jour

Que les voyelles muettes viennent trouver refuge dans la bouche

Que le ciel noir tombe sur les paupières

Rejailliront les mots dans un crayon mine

Que rien ne perturbe

Pas même l'effroyable voyage d'une chauve-souris au-dessus d'un pays assiégé

Retourner dans le dedans

Pour ne pas épuiser le battement

Ne rien laisser filtrer dans le souffle

Même s’il ruine dehors

Garder le regard baissé et tête contre

Ne rien laisser s'éteindre

Chanter la mélodie du silence

Entêtants refrains d’un monde trop plein de trop de choses de trop de gens

Que renaisse la racine de toute chose

Que la peau redevienne feuille ou branche

Le squelette, tronc ou roche

Et le sang, ruisseau ou océan

Au bord duquel hurlera la plume du poète


0 vue

© 2016 par Sabine Venaruzzo. Photographie Eric Clément Demange - Créé avec Wix.com