Rechercher
  • Sabine Venaruzzo

De l'épaisseur d'un nuage



Et pendant ce temps

L'enfant court dans le bois humide après le loup

Il imagine la bête sauvage

Un abri de bois

Une petite maison

Un refuge juste sous l'arbre

Et pendant ce temps

Un souvenir gambadant dans une ruelle de Paris

Existe elle toujours?

Mon amour?

Et pendant ce temps

Sur un champ de bataille

Jongle l'infortuné des balles ennemies

Et il ouvre

Et il crie

Sa patrie sa peur sa folie d'être ici

Parmi qui parmi eux

Comme un fruit cueilli sur un arbre Dieu l'a choisi

Et pendant ce temps

Un œsophage savoure la mousse liquide d'une soupe

Couler le long

Doucement lave de volcan

Réchauffer petit corps

Merci maman

Et pendant ce temps

Le bruit court dans la plaine

Le scarabée glisse sur les flaques de sang

Et pendant ce temps

L'écran allumé annonce bégaie et jamais ne sature

Et la fille caresse ton torse chaud rageur

La main cachée dans le cœur cacahouète

Et pendant ce temps

Elle boit son café à 1 euros comptoir

Juste avant de

Elle vague à l'âme dans un petit morceau de sucre

Juste avant de

Elle trébuche sur la petite marche

Juste devant le

Elle t'appelle et laisse un message de 5 secondes

Juste après le

Bip

Et pendant ce temps

Une séance se termine pour un homme au ciné

Il marche dans l'ombre d'une femme

Ils ne font plus qu'un

Juste au coin de la rue

Il prend son sac

Et pendant ce temps

Une image se propage sur la toile

Se multiplie sur elle même

Elle dévore Elle remplit Elle aspire Elle étincelle Elle est le monde

Et pendant ce temps

Une bombe.

Et pendant ce temps

Un enfant écrit son prénom pour la première fois.

Et pendant ce temps

A folle allure sur une route de campagne

Un battement de cœur

En Décibels dérapages

Et pendant ce temps

Une feuille de salade vit ses dernières heures

Dans une assiette saveur du jour

Et pendant ce temps

Des petits doigts jouent aux billes sur le tapis

Tapotent des mouches en touche

Et pendant ce temps

Petit chien se promène lappe flaque

Au bout d'une laisse, un vieux maître

Et pendant ce temps

Une nature synthétique s'étale en ville

Une illusion d'antan

Pas une ride n'a pris la rive du fleuve

Faisons comme si

C'est si bon

Et pendant ce temps

Les prix s'agitent

Et tombent dans le porte monnaie

Des petits diamants

Des petits bijoux

Des Petits osselets bientôt dans la tombe

Et pendant ce temps

Je refuser.

Je résister.

Je me miette.

Et pendant ce temps

Un pion sur l'échiquier dévore petits chevaux

Et avance avance avance

Et pendant ce temps

Le vieux boit dans un sourire

Du pire et du meilleur

Et pendant ce temps

Une cigarette s'écrase

Entre deux doigts cheminée

Et pendant ce temps

La rivière grossit

L'enfant a trop pleuré

Et pendant ce temps

Le tympan éclate sous le crayon libertaire

Et pendant ce temps

Une palette de couleurs

Se dilue à la lumière du jour

Dans une courbe amoureuse

Et pendant ce temps

Un petit prince roule dans le sable feu follet

Et pendant ce temps

Un cri s'écrase dans l'entrejambe d'un amour inconsolable

Juste sous l'arbre

Dans les bras de

Juste après

Un coup de foudre.

Et pendant ce temps compte les secondes et le match est fini.


6 vues

© 2016 par Sabine Venaruzzo. Photographie Eric Clément Demange - Créé avec Wix.com